Avocat médiateur Lyon : A quoi sert la neutralité du médiateur

A quoi sert la neutralité du médiateur

 

La question de la neutralité du médiateur est essentielle.

Tous les médiateurs ne sont d'ailleurs pas d'accord sur la définition de ce qu'est la neutralité.

Rolland Verniau, Vice Président du Centre Interprofessionnel de Médiation et d'Aribitrage nous livrait dans l'un des numéros de Média-Lyon, son idée sur la question.

La neutralité n’est pas naturelle, pas plus qu’elle ne se decréte alors qu’elle constitue le socle de la posture du médiateur.

La neutralité mal comprise entrave le processus de médiation alors que celle pratiquée sans désir de réussite est gage d’efficacité.

Dans ces temps incertains le médiateur, plus que tout autre, s’interroge alors sur sa place dans ce monde nouveau, émergent où la tentation est grande d’adopter une neutralité prudente, voire méfiante ou passive pour n’avoir surtout pas à prendre parti.

Parce que le médiateur est d’abord homme, qu’il est partie intégrante de la communauté humaine , que la neutralité qu’il doit aux médiés doit être agissante, ouverte à leurs attentes, active.

Pour avoir participé aux rencontres du Montalieu sur la neutralité j’ai notamment retenus de nos travaux ce défi permanent qui s’impose au médiateur qui « n’est »pas neutre ; il tend simplement vers la neutralité comme une utopie nécessaire qui lui donne la direction à prendre. Donc ne pas s’interdire d’aller d’un côté ou d’un autre mais s’imposer de ne pas y rester ! 

 

Rolland VERNIAU

Avocat et Médiateur