Avocat médiateur Lyon : La médiation devant le Juge aux Affaires Familiales

La médiation devant le Juge aux Affaires Familiales

 

es Juges aux Affaires Familiales sont, de loin, ceux qui ordonnent le plus de médiation si on les compare à leurs collègues qui interviennent dans d'autres domaines du droit.

Il nous est dès lors apparu intéressant d'inclure dans ce site consacré à la médiation, le point de vue d'un Juge aux Affaires Familiales  tout particulièrement impliqué dans la médiation.

Pour des raisons de confidentialité ce magistrat a souhaité garder l'anonymat ce qui explique l'absence de signature de l'article qui suit et dont le titre est: "La médiation, mode d'emploi pour le juge"



LA MEDIATION MODE D'EMPLOI POUR LE JUGE


A l'heure où la mission du juge est de trancher, portant « le glaive », force est de constater que la décision de justice peut être l'objet de frustration, ou générer une souffrance persistante au sein du couple ou de la cellule familiale qui se déchire.

Sans renoncer à sa mission première, le juge peut alors orienter les parties vers un espace personnel  de rencontre et de communication, en présence d'un tiers neutre « bienveillant » (le médiateur).

Les époux pourront alors « reprendre la main sur leur vie », en expurgeant le conflit dans un premier temps, avant ensuite de parvenir si leur chemin les y amène à la résolution amiable, partielle ou totale de leur litige.


ATTENTION : Le juge aux affaires familiales doit néanmoins se donner les moyens d'utiliser cette deuxième voie et l'intégrer dans le temps judiciaire: c'est l'office du Juge


 1/ il doit utiliser les instruments juridiques multiples mis à sa disposition :


- injonction de rencontrer un médiateur,
- ordonnance de médiation, en cas d'accord des parties recueilli à l'audience,


 2/ il doit cultiver et développer les partenariats déjà existant avec :


- le Barreau local
- les associations de médiation,
- le personnel du greffe,


Ainsi pour donner une impulsion au développement de ce processus, en institutionnalisant le recours à la médiation, par la voie de la signature de charte avec le Barreau et les associations locales, en informant dans un même temps les membres du Tribunal sur l'étendue du processus et les moyens à notre disposition.


Alors et alors seulement, le choix de la résolution amiable des conflits par la voie de la médiation sera réel.....

Au travail  mes chers collègues!!