Avocat médiateur Lyon : Mindfulness méditation et médiation à Lyon

Mindfulness méditation et médiation à Lyon


Que vient faire un développement sur "la pleine conscience" "Mindfulness" dans un site internet réservé à la Médiation et non à la Méditation?


Je me serais probablement posé la même question il y a quelques années, avant que, d'une part je découvre ce qu'est la sophrologie puis la Mindfulness, et avant, d'autre part, que j'expérimente combien elle peut être utile pour le Médiateur que je suis.


Quelques mots sur la Mindfulness ou Pensée en pleine conscience


On dit de la Mindfulness qu'il s'agit d'une attitude qui consiste à être plus présent à soi et au monde.


Il s'agit d'abandonner nos pilotages automatiques pour être pleinement présent, ici et maintenant, sans juger, plutôt que de ruminer les événements passés, ou de s'inquiéter du futur.



Prônée par les sagesses orientales depuis des millénaires, et par le Bouddhisme en particulier, la Mindfulness a été introduite en Occident en 1979 par un docteur en biologie moléculaire et professeur de médecine, Jon Kabat-Zinn.



Kabat Zinn a décidé d’introduire la pratique laïque de la pleine conscience, pour réduire la douleur et ses conséquences psychologiques dans les pathologies graves.


C'est ainsi qu'il a mis au point un programme d'entraînement à la méditation en pleine conscience pour apprendre à ses patients à faire face différemment à leurs souffrances, et en particulier au stress, à l'anxiété et à la douleur.


Le programme s'appelle M.B.S.R. (Mindfulness Based Stress Reduction)


Vous ne voyez toujours pas le lien entre Mindfulness et Médiation?


Relisez ce qui précède, ou patientez encore quelques lignes!


 

Quelques textes sur la Mindfulness


Plutôt que de longs bavardages, laissons la place aux spécialistes de la Mindfulness, pour qu'ils nous précisent la définition qu'ils en donneraient.


Jon Kabat Zinn:


 « Diriger son attention d’une certaine manière, c’est-à-dire délibérément, au moment voulu, sans jugement de valeur »



Christophe André (Psychiatre et psychothérapeute à l’Hôpital Ste Anne à Paris)


« La pleine conscience est la qualité de conscience qui émerge lorsqu’on tourne intentionnellement son esprit vers le moment présent. C’est l’attention portée à l’expérience vécue et éprouvée, sans filtre (on accepte ce qui vient), sans jugement (on ne cherche pas si c’est bien ou si c’est mal, désirable ou non) et sans attente (on ne cherche pas que quelque chose de précis arrive ou se passe). C’est tout. »


Et la médiation dans tout cela?


Quel rapport avec la médiation me direz vous?


Il est vrai que la réponse à apporter n'est pas aisée car ce n'est qu'en expérimentant la pleine conscience que vous pourrrez en comprendre l'utilité pour le médiateur.


Retenez toutefois dores et déjà que ce travail sur soi génère une présence à l'autre et une qualité d'écoute que je n'avais jamais éprouvées avant.


Elle permet d'être avec les médiés dans une posture de disponibilité, d'écoute active, de non jugement tout à fait exceptionnelle.


Elle  permet d'entendre ce que l'on aurait probablement jamais entendu, de voir ce que que l'on aurait probablement jamais vu, tant elle donne une qualité de présence tout à fait particulière.


Or il n'est un secret pour personne, que c'est bien la qualité d'écoute et de présence du médiateur, et l'art qu'il a d'utiliser les outils de la médiation qui font de lui un bon médiateur, un bon facilitateur.


Si les parties parviennent à construire une solution satisfaisante pour l'un et pour l'autre, dans le cadre de la médiation, c'est grâce au cadre que recèle le processus mais également aux qualités internes du médiateur.


C'est bien de ces qualités dont il est question dans la mindfulness.


Alors oui, je le confirme, la Mindfulness est tout aussi utile au médiateur que la roue de Fiutak, la négociation raisonnée de l'Ecole de Harvard, la Communication Non Violente, l'approche systémique ou tout autre outil de la panoplie du médiateur.

Elle l'est au même titre que la sophrologie qui permet au médiateur notamment de se recentrer par des exercices simples et discrets de respiration lorsqu'il est mis en difficulté par l'agressivité ou la colère des médiés.

Mais pour la sophrologie comme pour la mindfulness: une seul secret: la pratique.


Ces outils sont particulièrement précieux pour conserver son impartialité à un moment du processus où le médiateur peut ressentir par exemple de la colère vis à vis d'un médiant qui va remettre en cause le travail effectué. C'est bien la capacité du médiateur à faire de l'auto-empathie, à se recentrer qui va lui permettre d'écouter sa colère, de la relier à son besoin et de revenir dans une disponibilité d'écoute après ce travail intérieur et cet ancrage.


N'hésitez pas à contacter Anne Caron pour le champ de la sophrologie, et Nathalie Bonhouvrier pour le mindfulness.


Médiateur et avocat à Lyon au sein du cabinet d'avocats Alagy Bret et associés, vous pouvez me contacter au 04.78.42.42.21


 

Jean-Marc BRET  

Avocat - Médiateur Agréé  

04.78.42.42.21. 

Membre de l' Association Nationale des Médiateurs 

Agréé par le Centre Interprofessionnel de Médiation et d'Arbitrage 

Agréé par la Chambre Nationale des Praticiens de la Médiation 

Certifié Médiateur par le Centre de Médiation et d'Arbitrage de Paris et l'Ecole Supérieure de Commerce de Paris